L’image de la littérature policière a beaucoup évolué ces dernières années. Longtemps considéré comme un genre mineur, le roman policier s'inscrit aujourd’hui dans une des catégories les plus prisées en France.

Comme vous avez pu le constater, cet engouement s’étend aussi aux différents domaines que sont le théâtre, le cinéma et la télévision.

Le roman policier est beaucoup plus structuré qu’il n’y paraît. Il faut mêler réalisme et imagination, enquêtes périlleuses et énigmes ambiguës afin de tenir le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. Et tout cela dans un rythme soutenu.

Tous les personnages, enquêteurs et suspects, sont avant tout des êtres humains, avec les émotions qui les caractérisent, les sentiments qui les animent, leur qualité et leur faiblesse.

Chaque auteur possède ses particularités et ses originalités. 

Mes romans se déroulent dans le Roussillon. Ils font références aux villes de cette région et même à certains quartiers. Les familiers retrouveront des sites et des lieux qu’ils fréquentent habituellement. Les estivants apprendront à mieux connaître notre province.

Quelqu’un a dit : «Que la vie serait triste sans humour !». Aucune antinomie entre un thriller et quelques traits d’humour. Dans mes romans, ils se manifestent de 2 manières :

  • Dans la recherche du nom des personnages avec une pointe de fantaisie ou d'originalité, souvent en rapport avec leur profession. Aux lecteurs de le découvrir !
  • Dans les situations inattendues et cocasses où évoluent les personnages. Souvent, les péripéties d’une histoire naissent d’une succession de malentendus ou de quiproquos.

 

Mettre en évidence cette magnifique région est aussi la volonté de l’auteur